• 25/09/2021

    Mardi 5 octobre : Tous unis pour nos droits

    manifestation, salaire, grève, Retraite, Protection Sociale, Emploi, 5 octobre 2021, égalité professionnelle

  • Manifestations en Drôme

    14h

     

    Montélimar  :  Place du Théâtre

    Valence  :  Champs de Mars

  • Des embauches massives de personnels à la hauteur des besoins de la population,

    • L’augmentation de leurs salaires,
    • L’amélioration de leurs conditions de travail,
    • L’abandon définitif des contre-réformes des retraites et de l’assurance chômage,
    • La conditionnalité des aides publiques selon des normes sociales et environnementales permettant de préserver et de créer des emplois,
    • La fin du démantèlement et des privatisations dans les services publics et la fonction publique et le renforcement de leurs moyens,
    • Le rétablissement de tous les droits et libertés pour la jeunesse comme pour le monde du travail.

     

  • Depuis le 14 septembre, les agents, salarié.e.s, étudiants, retraité.e.s du secteur public comme privé, et acteurs du secteur sanitaire, social et médico-social se mobilisent de façon illimitée pour :

    • Dénoncer la dégradation de notre système de Santé et d’action sociale,
    • Le retrait des mesures de suspensions et de sanctions introduites dans la loi relative à la gestion de la crise sanitaire,
    • Une vaccination éclairée et consentie,
    • Le libre accès aux soins pour tous les patients et la population,
    • Le retrait du passe sanitaire,
    • Une réelle amélioration de l’attractivité de nos métiers par les salaires et les conditions de travail,
    • L’embauche de personnel qualifié pour pallier au manque d’effectif chronique ainsi qu’aux nombreux départs et démissions des agents et salariés du secteur,
    • Des moyens supplémentaires pour notre système de santé et d’action sociale dans le cadre du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale,
    • L’arrêt de toutes les fermetures de lits, de services, d’établissements et d’hôpitaux, et l’exigence au contraire de réouvertures et de créations de structures
  • Nous renouvelons la volonté des personnels en lutte, de voir s’ouvrir de véritables négociations en vue du règlement des revendications portées par l’action de ces personnels à savoir :

    • L’égalité salariale entre tou·te·s les agents et salariés du public et du privé, à commencer par le versement des 183 euros du SEGUR pour tou·te·s dans le secteur sanitaire, social et médico- social,
    • Un véritable plan Emploi – formation et de reconnaissance des qualifications permettant de mettre un terme aux inégalités professionnelles entre les Femmes et les Hommes,
    • un système de Santé, de protection sociale et des services publics qui répondent aux besoins de la population,
    • Un financement des établissements et de la sécurité sociale à la hauteur des besoins
    • L’arrêt de toutes les fermetures de lits, de services, d’établissements et d’hôpitaux, et l’exigence au contraire de réouvertures et de créations de structures,
    • L’arrêt des plans d’économie dits « plans de retour à l’équilibre » qui se traduisent systématiquement par des suppressions de postes,
    • L’amélioration des conditions de travail et de vie, les moyens de protection ainsi que le matériel et les outils nécessaires pour exercer en toute sécurité,
    • La titularisation et la résorption des emplois précaires,
    • L’abrogation des journées de carence dans le secteur public et privé,
    • La défense et l’amélioration des avantages acquis statutaires, conventionnels et locaux, etc...
    • Le respect des libertés et droits individuels, collectifs et syndicaux,
    • Le droit au départ à la retraite à 60 ans pour tou·te·s à taux plein, la reconnaissance de la pénibilité entraînant un départ anticipé à la retraite pour tou·te·s les salarié·e·s de la santé et de l’action sociale public/privé
    • L’augmentation immédiate des retraites de 300 euros, pas de pension inférieure au SMIC (1800 euros), la fin de la décote et la prise en compte des années d’études.
  • Dans le cadre de la catastrophe sanitaire COVID-19 qui perdure, les personnels exigent :

    • Le matériel de protection gratuit et en quantité suffisante comme les masques, le gel hydro alcoolique, ainsi que les autres matériels barrières essentiels pour la sécurité des personnels et des usagers
    • La réquisition des industries pour constituer un stock nécessaire de fabrication des matériels barrières et de médicaments
    • Le respect du choix de la pose de leur congés, repos, RTT et CET
    • La revalorisation des heures supplémentaires et du CET
    • La reconnaissance en maladie professionnelle de tous les personnels atteint du COVID-19
  • Tract Fédé 5 octobre 2021

  • Tract UFR du 5 octobre 2021

  • Préavis de grève 5 octobre 2021 - Santé et action sociale

  • Déclaration commune pour mobilisation 5 octobre 2021


  • Retour

Permanences

Hôpital Montélimar GHPP - Bâtiment le Galoubet (2ème étage)

Horaires : Lundi, mercredi, vendredi de 8h30 à 16h (+ sur RDV)
Téléphone : 04 75 53 44 91 (poste 4491)
Sms : 07 66 50 66 78

Newsletter

Suivez les actualités de la CGT GHPP | Groupement Hospitalier Portes de Provence!


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter hebdomadaire de nos actualités par courrier électronique et confirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l'adresse :
cgt@gh-portesdeprovence.fr