• 02/04/2021

    L'hôpital va mal !!!

    politique, Plan de retour à l'équilibre, conséquences, gestion, l'hôpital va mal, financière, libérale, dramatiques

  • Cliquez sur les images,

    pour activer les vidéos ou accéder aux liens…

     

  • Le Dr Christophe Prudhomme, urgentiste au SAMU 93 et délégué CGT a répondu aux questions du Magazine de la santé.

  • Hôpital :

    « On est dirigés par des gens qui n'ont plus aucune valeur humaine ».

  • Classement.

    Le Top 10
    des soins de santé en Europe

    paru dans le Courrier International — Courrier Expat — du 26/07/19… Malheureusement, on y découvre que la France est sortie du Top 10 !!!!!… 
     

  • Classement. Le top 10 des soins de santé en Europe - Le Courrier International du 26/07/19

  • Université Populaire Toulouse - Enregistrement de la conférence « Sauver l’hôpital public ? »

  • Cliquez sur l'image ci-contre pour
    accéder à la piste sonore.

     

    Université Populaire Toulouse


    «  Sauver l’hôpital public ? »

    Enregistrement de la conférence

    Le jeudi 12 septembre à 20H30, salle du Sénéchal, Toulouse avec Fanny Vincent et Julien Terrie représentant du collectif CGT des hôpitaux de Toulouse.

    Des établissements surendettés, des professionnel.le.s de santé épuisées, des couloirs transformés en hébergements de fortune, une grève des services d’accueil des urgences d’une ampleur et d’une durée inédites..., l’hôpital public est mis à rude épreuve, et cette situation de "crise" semble durer depuis maintenant plusieurs décennies. Comment en est-on arrivé là ? Les réformes qui prétendent sauver l’hôpital ne sont-elles pas allées assez loin ? Ou au contraire, sont-elles allées trop loin ? L’hôpital manque-t-il d’organisation ? De moyens ? Fait-il trop de choses ? Comment penser son articulation avec les autres acteurs du système de santé ? Et les patient.e.s dans tout ça ?

  • Patient, tout va bien !

  • Patient, tout va bien (Cover - OrelSan)

  • « Les harceleurs agissent en toute impunité à l’hôpital » - 30/08/2019 - Par Julien MOSCHETTI

  •  

    Nous vous invitons à lire cet article trés réaliste sur les conditions de travail hospitalières d'aujourd'hui.

     

    What's Up Doc ? 

     

    Tout ce mois d'août, WUD part à la rencontre de ces médecins qui ont poussé un coup de gueule pour faire avancer le système en 2019. Aujourd'hui, le professeur Philippe Halimi, président de l'association nationale Jean-Louis Megnien (ANJLM) qui vient en aide aux personnels hospitaliers harcelés et en souffrance (lire ici notre précédente interview). Et formule des propositions pour réformer en profondeur notre système hospitalier public qui n’a jamais semblé autant sur le déclin.

  • Au programme de cette Matinale de 19h, la maltraitance des personnes âgées en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), unités de soins de longues durée (USLD) et autres hôpitaux. Des sous-effectifs au manque de matériels en passant par un rythme de travail ultra-intensif, toutes les conditions sont réunies pour aboutir à la maltraitance des patients, soit les personnes âgées. On en parle aux côtés de Malika Belarbi, aide soignante mais aussi, entre autres, responsable du collectif national CGT Santé “Accueil des personnes âgées”.

    « J’ai du mal avec le terme « maltraitance des personnes âgées », parce qu’une aide-soignante est plutôt dans une démarche de bien-traitance […] étant donné que nous n’avons pas les moyens de bien les traiter, il y a bien maltraitance, mais elle est institutionnelle. »

     

  • La Matinale de 19h – Maltraitance institutionnelle & Mixage Fou // 17.01

  • Affaires sensibles n°53 - Fiction « Prendre soin »

  • Affaires sensibles

    By France Inter
    Fabrice Drouelle

    Podcast à écouter absolument !!!

    n° 53 - Fiction « Prendre soin »

    Une fiction écrite par Mariannick Bellot et réalisée par Laurence Courtois. L'hôpital public va mal. Il y a urgence à trouver des solutions avant le délitement total du secteur de santé public. Invité le Professeur Philippe Halimi coauteur du livre « Hôpitaux en détresse, patients en danger », paru chez Flammarion.

     

     

  • Nos hôpitaux publics sont-ils au bord du craquage ?

    On ne pourra pas dire qu’on n’a pas été prévenu !

    Petit retour en arrière. En, 2003, le ministre de la Santé, Jean-François Mattei, fait voter le “Plan Hôpital 2007”, une sorte de plan de sauvetage destiné à réduire le trou de la Sécu, dont la constante augmentation menaçait, à terme, le système français. Principale mesure : lier le financement de chaque hôpital au nombre de séjours qui y sont enregistrés, et au nombre d’actes médicaux qui y sont pratiqués. C’est ce qu’on appelle la “tarification à l’activité”, ou dans le jargon, la “T2A” : plus un hôpital pratique d’actes, plus il touche d’argent, un peu comme une entreprise. Mais l’hôpital public est-il une “entreprise” comme les autres ? Pour être “rentables”, les hôpitaux publics ont dû multiplier les actes. avec plus de consultations, mais moins longues, plus d’opérations, mais dans de moins bonnes conditions et des séjours plus courts. Car un patient convalescent est un patient qui coûte cher... Le souci, est qu’il existe des actes qui ne sont pas “rentables”, comme le temps qu’on passe à parler avec un patient par exemple. Aujourd’hui, 66% des personnels soignants déclarent souffrir d’anxiété, contre 26% seulement dans le reste de la population française, et 28% d’entre eux ont déjà connu un épisode dépressif, là où ce chiffre est de 10% chez les Français. Nouvelle réforme : demandez le programme ! Dans sa future réforme, Agnès Buzyn dit vouloir valoriser les hôpitaux qui pratiquent les meilleurs soins, et non plus ceux qui font le plus d’actes. Par exemple, elle propose de remplacer le plus possible la tarification à l’acte par des forfaits, dans le but que les hôpitaux cessent de multiplier les actes dans le but d’obtenir plus de financement de l’Etat, ou en privilégiant le recours aux médicaments génériques qui coûtent beaucoup moins chers. La ministre de la Santé a également promis d’injecter 1,8 milliard pour l'hôpital public, alors que le déficit de l'hôpital public vient d’atteindre 1,5 milliard d’euros et que le ministre des comptes publics lui demande de réaliser 1,6 milliard d'économies en 2018...

  • #BalanceTonHosto : pourquoi l'HOPITAL PUBLIC va si mal - Monkey

  • CHU : Les personnels en colère

  • Hiatus entre le Ministère et le terrain !

    Agnès Busyn,  Ministre de la Santé sur le terrain… face aux conditions de travail tellement indécentes… propose concrètement… : rien !!!

  • Le monde en face « L'hôpital à fleur de peau »

    Reportage diffusé par France•5  le 25 septembre 2018  suivi d'un débat

  • Le monde en face - L'hopital a fleur de peau 1-2 septembre 2018 France 5

  • Le monde en face - L'hopital a fleur de peau 2-2 septembre 2018 France 5

  • Débat

    L’hôpital flambant neuf de Gonesse, dans le Val d’Oise, comprenant 2 500 salariés, est, comme la plupart des institutions de santé publique en France, au bord du gouffre financier. Son personnel toujours plus pressurisé est, lui, arrivé au point de rupture.Ces soignants s’expriment pour crier haut et fort leurs souffrances, comme dans les autres hôpitaux publics de France, à Gonesse, les burn-out et l’absentéisme de confort, plombent encore plus la situation. A terme, c’est une crise des vocations qui se profile et des médecins qui fuient vers le privé.
    Comment soigner l'hôpital public ?   
    Marina Carrère d'Encausse propose un débat autour documentaire « L'hôpital à fleur de peau » réalisé par Cyril Denvers :    - Catherine Vauconstant, directrice de l'hôpital de Gonnesse (95)   - Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France   - Thierry Amouroux, syndicat national de professionels infirmiers   - Romain Ronflé, médecin anesthésiste réanimateur   - Patrick Pelloux, médecin urgentiste

  • Le monde en face « L'hôpital à fleur de peau » : le débat diffusé le mar. 25.09.18 à 22h05 politique - 43 min - tous publics

  • Paroles de soignants en maison de retraite

  • Agents et services publics à céder avant liquidation !

    Article de Cyprien Boganda,
    publié par L'Humanité,
    le Jeudi, 8 Novembre, 2018

  • AGENTS ET SERVICES PUBLICS À CÉDER AVANT LIQUIDATION ! Jeudi, 8 Novembre, 2018

  • Manque de moyens, conditions de travail détériorées, épuisement du personnel... Dans son livre "La révolte d'une interne" (éditions Cherche midi), Sabrina Ali Benali dresse un état des lieux alarmant de l'institution hospitalière en France.

     

    Hôpital en crise : "On nous transforme en robot du soin"

  • Le Mag de la Santé - L'Hôpital en danger !

  • Hôpital : le cri d'alarme - #cadire 26.10.2018

  • à entendre… 

  • #balancetonhosto

  • Les médecins, infirmiers et
    aides-soignants "balancent leur hosto" pour alerter sur leurs conditions de travail.

    Depuis une vingtaine de jours, le hashtag #balancetonhosto est apparu sur Twitter, servant de tribunes à des professionnels de santé exaspérés par leurs conditions de travail. 

    Source : France Info - 22/01/19


  • Retour

Permanences

Hôpital Montélimar GHPP - Bâtiment le Galoubet (2ème étage)

Horaires : Lundi, mercredi, vendredi de 8h30 à 16h (+ sur RDV)
Téléphone : 04 75 53 44 91 (poste 4491)
Sms : 07 66 50 66 78

Newsletter

Suivez les actualités de la CGT GHPP | Groupement Hospitalier Portes de Provence!


En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter hebdomadaire de nos actualités par courrier électronique et confirmez avoir pris connaissance de notre Politique de confidentialité.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l'adresse :
cgt@gh-portesdeprovence.fr